Options Psychologie sociale L3

Options Psychologie Sociale L3


Brochure des options de L3 Licence Psychologie 2014-2015

OP – Approche psychosociale des comportements d’agression (Farzaneh Pahlavan – PSYCHOLOGIE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE)
Le but principal de cet enseignement est d’insister sur les problèmes spécifiques liés à la conceptualisation et à l’étude des comportements agressifs. Différents modèles explicatifs des comportements d’agression et leur articulation éventuelle seront examinés. L’analyse portera sur les modèles développés en psychologie sociale dont l’intérêt et l’utilité sont largement vérifiés à la fois par des études expérimentales et des observations menées sur le terrain, tout particulièrement en ce qui concerne les propriétés acquises des comportements d’agression. A cette fin, par le biais de travaux empiriques, seront analysés les aspects cognitifs, les processus motivationnels et les déterminants dispositionnels et situationnels des comportements agressifs. La complexité et la diversité des facteurs déterminants et des paramètres d’expression du comportement agressif sont propices à ce type d’analyse.

OP – De l’espace au lieu : environnement, cognition et conduites (Eugénia Ratiu – PSYCHOLOGIE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE)
Cet enseignement vise une initiation à l’étude du comportement humain en contexte socio-environnemental. Le but est d’expliquer l’interaction qui s’établit entre l’homme et son milieu, en faisant ressortir la dynamique entre l’individu et les situations dans lesquelles il se trouve. L’objectif est de sensibiliser l’étudiant et de l’amener à reconnaître et à analyser l’interaction entre l’homme et/ou les groupes et leurs contextes environnementaux. La présentation des principaux concepts et modèles explicatifs insistera sur les processus psychosociaux qui sous-tendent les rapports de l’homme aux différentes échelles des contextes environnementaux, de l’espace privé à l’espace public. Les thèmes développés démontreront la spécificité du lieu par rapport à l’espace, en soulignant la construction sociale des rapports aux différents types de lieux de vie.
La cognition environnementale sera envisagée en articulation avec le comportement socio-spatial et en lien avec la dynamique de l’identité de lieu et de son évaluation en termes de qualités perçues. Les dysfonctionnements et les modifications des rapports de l’homme à ses environnements seront analysés en fonction de leur contexte spatio-temporel et dans le but de préciser les modalités d’interventions psychoenvironnementales.
Les thèmes proposés seront illustrés par des recherches de terrain. Ces exemples introduisent les étudiants aux particularités des méthodes de production de données et d’intervention en Psychologie environnementale ainsi qu’à la découverte de certaines démarches spécifiques (recherche in situ/simulation, cartes mentales, approches multi-méthodes, échelle d’évaluation, construction d’outil).

OP – La psychologie des émotions (Silvia Krauth-Gruber – PSYCHOLOGIE SOCIALE)
Cette UE a pour objectif d’introduire à l’étude des émotions en psychologie. Le cours traite de la définition et de la fonction des émotions en distinguant quatre approches théoriques dont chacune est illustrée par des travaux classiques et contemporains. L’approche Darwinienne est centrée sur les expressions émotionnelles, leur fonction adaptative et leur caractère universel, tandis que l’approche Jamesienne s’intéresse à l’expérience émotionnelle et au rôle déterminant des changements corporels. En abordant l’approche cognitive, nous verrons comment les processus cognitifs interviennent dans l’élaboration de l’émotion. Ici, c’est l’évaluation (appraisal) d’un événement pour le bien-être personnel qui détermine l’expérience émotionnelle. Enfin, selon l’approche du constructivisme social, les émotions ne sont pas traitées comme un phénomène biologique mais comme des constructions sociales et culturelles qui servent des fonctions sociales. Sur la base d’exemples précis d’expériences émotionnelles rencontrées dans la vie quotidienne, nous confrontons les quatre approches en discutant leurs similitudes et leurs différences.
Les TD ont pour but d’illustrer les quatre approches par l’étude de textes classiques et récents en insistant sur les problèmes méthodologiques liés à l’étude des émotions. Nous abordons notamment les différentes méthodes utilisées pour étudier les différents aspects des émotions (auto-évaluation de l’expérience subjective, mesures psychophysiologiques et indices expressifs-comportementaux), ainsi que plusieurs méthodes d’induction des émotions.

OP – Approches psychosociales de la santé et de la maladie (Noëlle Girault-Lidvan – PSYCHOLOGIE SOCIALE)
Cet enseignement vise à la compréhension des comportements de santé et de maladie selon deux angles d’approches essentiels en psychologie sociale : 1) une approche théorique, qui définit des modèles psychosociaux permettant non seulement d’expliquer et de prédire ces comportements, mais aussi de les modifier ; 2) l’approche des représentations sociales de la santé et de la maladie, centrée sur la signification donnée à ces notions par l’individu ou le groupe social, et qui inscrivent les conduites de santé et de maladie dans un cadre culturel. La contribution de la psychologie sociale à la définition d’interventions individuelles ou en santé publique est abordée en conclusion.

OP – Culture et Identité (Bo Sanitioso, Hélène Feertchak – PSYCHOLOGIE SOCIALE)
Cet enseignement porte sur la dynamique de la construction identitaire. Dans un premier temps, on étudiera les théories et les concepts liés à l’identité en psychologie sociale, et l’on abordera des sujets comme le soi, l’estime de soi, et l’influence des facteurs sociaux dans la construction du soi d’un individu.
Dans un second temps, on évoquera les grandes recherches culturelles comparatives (Hofstede, Schwartz, …) et l’on présentera des thèmes comme le contact entre cultures (modèle de Berry) ou la communication interculturelle (modèle de Hall).
L’objectif du cours est de se donner les moyens de comprendre les particularismes culturels et les identités multiples en période de mondialisation.

OP – Comment fonctionne un groupe ? (Ewa Drozda-Senkowska – PSYCHOLOGIE SOCIALE)
Travailler, décider ou s’amuser en groupe fait partie de notre quotidien ; à ce titre, l’étude de ces comportements collectifs constitue une des thématiques majeures de la psychologie sociale. Cet enseignement a pour objectif de proposer une introduction approfondie aux recherches à la fois fondamentales et appliquées portant sur le fonctionnement des individus au sein d’un groupe. Nous aborderons en particulier les définitions et les fonctions d’un groupe et nous présenterons les 14 différentes méthodes d’étude utilisées pour explorer cette problématique centrale de la psychologie sociale.

OP – Psychologie sociale de l’éducation (Virginie Bonnot, Baptiste Subra – PSYCHOLOGIE SOCIALE)
Cet enseignement a pour objectif d’introduire la psychologie sociale appliquée au champ éducatif. Il s’agira d’appréhender les déterminants sociaux des comportements scolaires (apprentissage, performance, triche, violence scolaire, conduites à risques…) au travers de notions de psychologie sociale telles que : apprentissage social, motivation intrinsèque/extrinsèque, auto-efficacité, comparaison sociale, estime de soi, buts de performance et d’apprentissage, théories naïves de l’intelligence, réputations scolaires (bon vs. mauvais élève) et sociales (stéréotypes). L’étude de ces concepts permettra d’envisager les contextes qui favorisent ou, au contraire, sont délétères pour l’apprentissage et pour les conduites en milieu scolaire. Le cours sera principalement illustré d’études réalisées en milieu scolaire, et sera complété par des exercices et lectures permettant de travailler ces notions.
Lecture recommandée : M.C. Toczek& D. Martinot. (2005). Le défi éducatif : Des situations pour réussir. Ed. Armand Colin.

OP – Attachement social et environnemental (Farzaneh Pahlavan, Eugenia Ratiu – PSYCHOLOGIE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE)
L’attachement- relation émotionnelle interpersonnelles, se manifestant sous forme de recherche de proximité avec la Figure d’Attachement- est un phénomène psychologique complexe. Attachement et détachement qui le suit sont considérés comme les conditions préalables d’un développement harmonieux de la Personnalité, de l’Autonomie, et de la Socialisation. Les récents travaux sur l’attachement étendent l’analyse des processus impliqués dans ce phénomène au-delà du contexte social et l’appliquent au niveau du contexte environnemental, introduisant le concept de « l’attachement à l’environnement ».
L’objectif de cet enseignement est de fournir aux étudiants un éclairage sur le phénomène de l’attachement et ses processus psychologiques sous-jacents, mettant l’accent sur les approches psychosociaux.

Logo Université Paris Descartes

Back to Top