Alexopoulos, Theodore (MC)

 Théodore Alexopoulos

Alexopoulos, Theodore (MC)

theodore.alexopoulos@parisdescartes.fr

(+33)1.76.53.30.74

Site Théodore Alexopoulos

 

 

Thèmes de Recherche [Research Interests]

– Émotion et cognition [Emotion and cognition]

– Amorçage affectif [Evaluative priming]

– Évaluation automatique, attention, comportement [Automatic evaluation, attention, and behavior]

– Approche psycho-sociale des comportements du vieillissement [Social psychology of aging]

– Menace et traitement de l’information [Threat and information processing]

 

Publications

Ihmels, M., Freytag, P., Fiedler, K., & Alexopoulos, T. (in press). Relational integrativity of prime-target pairs moderates congruity effects in evaluative priming. Memory and Cognition.

Alexopoulos, T., Lemonnier, A., & Fiedler, K. (in press). Higher-order influences on evaluative priming: processing styles moderate congruity effects. Cognition and Emotion.

Alexopoulos, T., Šimleša, M., & Francis, M. (2015). Good self, bad self: Initial success and failure moderate the endowment effect. Journal of Economic Psychology, 50, 32-40.

Fiedler, K., Jung, J., Wänke, M., Alexopoulos, T., & de Molière, L. (2015). Toward a deeper understanding of the ecological origins of distance construal. Journal of Experimental Social Psychology, 57, 78-86.

Ric, F., Alexopoulos, T., Muller, D., & Aubé, B. (2013). Emotional norms for 524 French personality-trait words. Behavior Research Methods, 45, 414-421.

Fiedler, K., Jung, J., Wänke, M., & Alexopoulos, T. (2012). On the relations between distinct aspects of psychological distance: An ecological basis of Construal-Level Theory. Journal of Experimental Social Psychology, 48, 1014-1021.

Alexopoulos, T., Fiedler, K., & Freytag, P. (2012). The impact of open and closed mindsets on evaluative priming. Cognition and Emotion, 26, 978-994.

Alexopoulos, T., Muller, D., Ric, F., & Marendaz, C. (2012). I, Me, Mine: Automatic attentional capture by self-related stimuli. European Journal of Social Psychology, 42, 770-779.

Fayant, M.-P., Muller, D., Nurra, C., Alexopoulos, T., & Palluel-Germain, R. (2011). Moving forward is not only a metaphor: Approach and avoidance lead to self-evaluative assimilation and contrast. Journal of Experimental Social Psychology, 47, 241-245.

Oulmokhtar, D., Krauth-Gruber, S., Alexopoulos, T., & Drozda-Senkowska, E. (2011). Police officers’ stereotype content and its evolution over two decades: From « neither nice nor able » to « still not nice but able. » International Review of Social Psychology/Revue Internationale de Psychologie Sociale, 24, 87-100.

Coudin, G., & Alexopoulos, T. (2010). Help me! I’m old: How negative aging stereotypes create dependency among older adults. Aging and Mental Health, 14, 516-523.

Alexopoulos T., & Ric, F. (2009). Consequences of bodily feedback on stereotype use: I approach therefore it is fine vs. I approach therefore I like. International Review of Social Psychology/Revue Internationale de Psychologie Sociale, 22, 5-38.

Alexopoulos, T., & Ric, F. (2007). The evaluation-behavior link: Direct and beyond valence. Journal of Experimental Social Psychology, 43, 1010-1016.

 

Chapitre

Alexopoulos, T., & Drozda-Senkowska, E. (2014). De l’utilisation routinière vs ajustée de nos connaissances et croyances : éléments psycho-sociaux indispensables à l’anticipation. In E. Sieroff, E. Drozda-Senkowska, A.-M. Ergis, S. Moutier  (Eds.), Psychologie de l’anticipation. Paris : Armand Colin.

 

 Autres Publications

Drozda-Senkowska, E., Coudin, G., Alexopoulos, T., Collange, J., & Krauth-Gruber, S. (2010). Comment la violence s’installe au travail. Ses logiques quotidiennes et collectives. Humanisme et Entreprise, 296, 25-40.
 
Ric, F., & Alexopoulos, T. (2009). Emotions et traitement de l’information sociale. Revue électronique de Psychologie Sociale, 4, 40-46.

 

Communications dans des congrès internationaux

Alexopoulos, T., Fiedler, K., Freytag, P. (2011). The impact of open and closed mindsets on evaluative priming. Sixteenth General Meeting of European Association of Social Psychology, Stockholm, Suède (Juin 2011).

Alexopoulos, T., & Coudin, G. (2010). « Help me ! I’m old ! » How negative aging stereotypes create dependency among older adults. Strategic Workshop on Social Identity, Equality, and Health, Lisbonne, Portugal (Mars 2010).

Alexopoulos, T. (2010). L’impact de l’encodage des amorces dans le paradigme d’amorçage évaluatif. 8ème Congrès International de Psychologie Sociale en langue française, Nice, France (Août 2010).

Muller, D., Fayant, M.-P., Nurra, C., Alexopoulos, T., & Palluel-Germain, R. (2010). Aller de l’avant n’est pas qu’une métaphore : Approche et évitement induisent assimilation et contraste. 8ème Congrès International de Psychologie Sociale en langue française (Août 2010).

Ric, F., Alexopoulos, T., & Muller, D. (2010). Moi-toi, eux-nous: les stimuli liés à soi capturent automatiquement l’attention. 8ème Congrès International de Psychologie en Langue Française, Nice, France (août).

Augustinova, M., Ric, F. & Alexopoulos, T. (2008). Influence of Conscious vs. Unconscious Affective Cues on Base-rate Sensitivity. Fifteenth General Meeting of European Association of Experimental Social Psychology, Opatija, Croatie (Juin 2008).

Muller, D., & Alexopoulos, T. (2008). Does one’s own name attract attention ? Fifteenth General Meeting of European Association of Experimental Social Psychology, Opatija, Croatie (Juin 2008).

Alexopoulos, T., & Ric, F. (2007). The evaluation-behavior link: Direct and beyond valence. Ninth European Social Cognition Meeting (ESCON), Brno, République Tchèque (Septembre 2007).

Augustinova, M., Ric, F., & Alexopoulos, T. (2007). Impact of affective states on base-rate sensitivity. Ninth European Social Cognition Meeting (ESCON), Brno, République Tchèque (Septembre 2007).

 

Communications dans des congrès nationaux

Drozda-Senkowska, E., & Alexopoulos, T. (2011). Croyances, connaissances, et bon sens : éléments psychosociaux indispensables à l’anticipation. Grand séminaire de l’IUPDP sur l’Anticipation, Université Paris Descartes, Paris, France (novembre).

 Coudin G., & Alexopoulos, T. (2009). « A l’aide ! Je suis vieille ». L’impact des stéréotypes âgistes sur la prise de risque et le comportement de demande d’aide des personnes âgées » Congrès de la Société Française de Psychologie, Toulouse, France, Juin 2009.

Alexopoulos, T. (2007). Indices affectifs et utilisation des stéréotypes. 8ème Colloque Jeunes Chercheurs en Psychologie Sociale, Aix-en-Provence, France, Juin 2007.

Alexopoulos, T. (2007). Les émotions invisibles : impact des indices affectifs sur le comportement et le jugement social. Journée de l’Ecole Doctorale de l’Institut de Psychologie sur le thème des « Emotions », 17 Décembre 2007.

 

Séminaires/communications invitées

Alexopoulos, T., & Drozda-Senkowska, E. (2014). De l’utilisation routinière vs ajustée de nos connaissances et croyances : éléments psycho-sociaux indispensables à l’anticipation. In E. Sieroff, E. Drozda-Senkowska, A.-M. Ergis, S. Moutier  (Eds.), Psychologie de l’anticipation. Paris : Armand Colin.

Alexopoulos, T. (2011). Approach-avoidance related cues and emotional response categorization. Université de Heidelberg, Allemagne (mai).

Alexopoulos, T., Fayant, M.-P., Muller, D., Nurra, C, & Palluel-Germain, R. (2010). L’impact des indices d’approche/évitement sur la comparaison sociale. Université Paris Ouest Nanterre La Défense (mai).

Alexopoulos, T., Fayant, M.-P., Muller, D., Nurra, C, & Palluel-Germain, R. (2010). Moving forward is not only a metaphor: Approach and avoidance lead to self-evaluative assimilation and contrast. Université de Heidelberg, Allemagne (mai)

Alexopoulos, T. (2009). Priming: Opening and closing mindsets. Cognitive Research in Social Psychology, Université de Heidelberg, Allemagne (juin).

Alexopoulos, T. (2009). L’effet production (generation effect) dans le cas de l’amorçage évaluatif. Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage, Université de Poitiers (octobre).

Alexopoulos, T. (2008). Taking control over automatic processes: Some thoughts on the boundary conditions. Cognitive Research in Social Psychology, Université de Heidelberg, Allemagne (octobre).

Alexopoulos, T. (2007). Comportements moteurs d’approche/évitement et jugement. Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie : Personnalité, Cognition, Changement social, Université Pierre Mendès-France, Grenoble (février).

 

Enseignements [Teaching]

– Psychologie sociale (L1) [Introduction to Social psychology]

– Expérimentation et Travaux de recherche (L2) [Experimental research methods]

– Cognition sociale (L3) [Social cognition]

– Psychologie des émotions (Master) [Emotion and cognition]

– Statistiques : Modèles linéaires généraux (Master) [Statistics : General linear models]

– Réponses Psycho-sociales aux menaces (Master ; UE VULN en M1 PSGMSE)

 

Travaux d’études et de recherche proposés en Licence 3:

1)Emotions et comparaison sociale
Jeudi 10h45-12h45, semaine B, salle 3020
« Suis-je assez bon(ne) ? », « Suis-je meilleur(e) que lui/elle ? ». Nous ressentons tous, à un moment ou un autre, le besoin de nous comparer aux autres pour nous évaluer. En effet, la comparaison sociale – le mécanisme par lequel une personne se compare à autrui afin d’évaluer ou améliorer certains aspects du soi – est une tendance fondamentale chez l’être humain. Plusieurs études montrent que la comparaison sociale est influencée par de nombreux aspects du contexte social. Dans le cadre de ce TER, on se focalisera sur un de ces facteurs, qui s’avère être d’une importance primordiale : les émotions. Plus spécifiquement, on explorera comment différents états affectifs (la joie, la tristesse, la colère, le dégoût) influencent nos auto-évaluations, et ceci dans deux types de situations : lorsqu’on se retrouve face à des standards de comparaison élevés (des gens qui réussissent) ou bas (des gens qui échouent).
Mots-clefs : Emotion ; comparaison sociale ; auto-évaluation ; standard

 

Thématiques de TER en M1:

1) Évaluation spontanée des opportunités et menaces de l’environnement
L’individu qui se meut dans son environnement (potentiellement menaçant) de manière adaptée doit être capable d’évaluer spontanément ce qui est bon ou mauvais pour lui. L’amorçage (ou la préparation de réponse) est un phénomène qui permet justement de remplir cette fonctionnalité en préparant des réponses adéquates aux stimuli ou évènements subséquents. Dans sa variante évaluative, l’amorçage se traduit par une sensibilité précoce de notre système cognitif aux stimuli positifs (bénins) ou négatifs (menaçants) de notre environnement. Ce phénomène a longtemps été considéré comme spontané et automatique, c’est-à-dire qu’il est initié de façon non-intentionnelle et incontrôlable par l’individu. Or, pour remplir pleinement sa fonction adaptative, ce phénomène doit pouvoir être ramené à un contrôle stratégique. C’est précisément ce qu’on se propose d’étudier dans le cadre de ce TER, en montrant comment des procédures (ou routines) mentales peuvent s’incorporer dans l’évaluation spontanée des stimuli de notre environnement et préparer ainsi l’individu à saisir des opportunités (provenant de stimuli positifs) ou reconnaître des menaces (provenant de stimuli négatifs) de façon optimale.

2) Comportements d’approche/évitement, catégorisation et jugement social
De nombreux travaux théoriques et empiriques suggèrent que la valence (positive/négative) des objets de notre environnement est évaluée très précocement lors du traitement de l’information. Cette évaluation a des implications directes sur notre comportement : nous serions amenés à approcher les stimuli évalués comme bénéfiques et à éviter les stimuli évalués comme menaçants (Alexopoulos & Ric, 2007 ; Chen & Bargh, 1999). Ces comportements rudimentaires sont d’une importance capitale puisqu’ils permettent à l’individu de réguler son comportement et interagir de façon adaptée avec son environnement. Cette fonctionnalité vient notamment du fait que ces comportements influencent eux-mêmes à leur tour la manière dont nous traitons l’information, formons des jugements et réagissons dans des situations sociales.
Dans le cadre de ce TER, on se propose d’approfondir ces travaux en étudiant notamment comment des comportements moteurs d’approche/évitement (par exemple, une simple flexion ou extension du bras) influencent deux processus sociaux fondamentaux : (1) la catégorisation émotionnelle et/ou (2) la formation d’impression.

3) États affectifs et comportements incitatifs des consommateurs
Les économistes s’intéressent souvent à la question de savoir combien les consommateurs seraient prêts à débourser pour un bien. En économie comportementale, des méthodes expérimentales ont été développées pour évaluer le consentement à payer (CAP) pour un bien. Celles-ci révèlent souvent un « effet de dotation » (endowment effect), c’est-à-dire la tendance à surestimer la valeur d‟un bien que l‟on possède. Des recherches récentes en psychologie montrent que les états affectifs peuvent influencer ce biais, indépendamment de leur valence. Dans le cadre de ce TER, on se propose d‟étudier (1) le rôle du ressenti (vs. de l’activation de concept émotionnel) dans la production de ces effets et/ou (2) le rôle de l’écologie (ex : la distribution des prix).

 

Responsabilités Académiques

– Élu au Conseil Scientifique Local de l’Institut de Psychologie depuis 2013

– Membre de la Commission Pédagogique de Licence depuis 2013

– Responsable de l’UE d’introduction à la « Psychologie sociale » de Licence 1

– Responsable des UE transversales « d’Analyse de données » de M1 et M2R

 Responsabilités Éditoriales

– Éditeur associé à la Revue Internationale de Psychologie Sociale/International Review of Social Psychology. 2015-présent

 

Contrat de recherche

Projet de recherche ANR – SATIS « Stimuli Affectifs et Traitement de l’Information ». (2011-2015)
Programme « Blanc SHS » (ANR 10 BLAN 1905 01). Responsable : François Ric (Université de Bordeaux). Partenaires : LPM, Université Paris Descartes (T. Alexopoulos) ; Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie, Université de Grenoble (D. Muller).

Logo Université Paris Descartes

Back to Top