Julie Grèzes (ENS Paris) : Réactions individuelles et collectives face à la menace

Julie Grèzes (ENS Paris) : Réactions individuelles et collectives face à la menace

Commentaires fermés sur Julie Grèzes (ENS Paris) : Réactions individuelles et collectives face à la menace

Date : lundi 27/01/2020 à 14h

Lieu : salle 5028

 

Réactions individuelles et collectives face à la menace.

Julie Grèzes en collaboration avec Morgan Beaurenaut et Guillaume Dezecache

Laboratoire de Neurosciences Cognitives, INSERM U960, Département d’Études Cognitives, École Normale Supérieure, Paris

Faire face à une menace constitue un défi adaptatif majeur chez toutes les espèces de mammifères sociales, y compris les humains. À cette fin, les individus acquièrent des informations perceptuelles sur la nature du danger et réagissent en conséquence. Fait important, dans les contextes sociaux, nos réponses à la menace ne dépendent pas uniquement de la source du danger, mais également du comportement des autres personnes autour de nous. Dans cette intervention, nous présenterons dans un premier temps des travaux sur les mécanismes cognitifs et neuronaux impliqués dans les décisions adaptatives individuelles (décisions perceptives et décisions d’action) en réponse à des signaux sociaux de menace (expressions faciales). Dans un deuxième temps, nous chercherons à comprendre comment le danger (réel « en situations écologiques » ou manipulé expérimentalement) met à l’épreuve le rapport à l’autre, i.e. reconfigure la perception des informations sociales et la capacité à représenter les actions des autres individus.

 

Julie GREZES, (DR INSERM) dirige l’équipe de cognition sociale au sein du Laboratoire de Neurosciences Cognitives, au Département d’Études Cognitives de l’École Normale Supérieure à Paris. Après des études de biologie, elle a réalisé une thèse sous la direction du Professeur Jean Decety, puis est partie en stage postdoctoral à Londres pour travailler avec le Professeur Richard Passingham au Wellcome Department of Imaging Neuroscience dirigé par le Professeur Richard Frackowiak. En 2004, elle intègre l’INSERM en tant que Chargée de Recherche, et rejoint le Laboratoire de Physiologie de la Perception et de L’Action dirigé par le Professeur Berthoz au Collège de France. En 2009, elle participe à la création du Laboratoire de Neurosciences Cognitives et devient Directrice de Recherche INSERM. Ses travaux, s’intéresse à la fonction de communication des signaux sociaux et à leurs liens avec l’action, considérant l’observateur, non pas comme un agent passif, mais un acteur de l’interaction sociale.

https://sites.google.com/view/juliegrezes/home

About the author:

Back to Top