Oulmann Zerhouni (Université de Nanterre) : Rôle de l’autorégulation dans l’apprentissage évaluatif, du laboratoire jusqu’au canapé.

Oulmann Zerhouni (Université de Nanterre) : Rôle de l’autorégulation dans l’apprentissage évaluatif, du laboratoire jusqu’au canapé.

Commentaires fermés sur Oulmann Zerhouni (Université de Nanterre) : Rôle de l’autorégulation dans l’apprentissage évaluatif, du laboratoire jusqu’au canapé.

Rôle de l’autorégulation dans l’apprentissage évaluatif, du laboratoire jusqu’au canapé.

Le séminaire sera  présenté par  Oulmann Zerhouni, de l’ Université de Nanterre  et aura lieu le 30 Janvier 2017 à 14h en salle 5028
Un bref aperçu des médias audiovisuels permet de constater que l’alcool y est souvent introduit de manière valorisante. Les conséquences d’une telle mise en scène sont parfois immédiatement suivies d’effets sur les ventes des produits alcoolisés : dans « Casino Royale » (2006) et dans « Quantum of Solace » (2008), James Bond demande au barman de lui servir une boisson se composant de trois doses de Gordon, une de vodka et une demie de Kina Lillet. Grâce à cette recette inventée par Ian Fleming, cet alcool français a bénéficié d’une publicité opportune, au point que le PDG de Lillet s’enthousiasmait de ce que des pays habituellement non démarchés passent commande de son alcool, et que les ventent s’accroissent. En parallèle, Jérome Valcke, le secrétaire général de la FIFA, déclarait en 2012, en répondant à un journaliste insistant sur les questions de parrainages de marques d’alcool durant la coupe du monde de football, que les boissons alcoolisées faisaient partie intégrante de la compétition, et que la présence de publicité dans les stades n’était pas négociable. Si l’intention d’influencer est bien présente, et la co-occurence entre surexposition médiatique et consommation d’alcool bien documentés (Anderson, de Bruijn, Angus, Gordon & Hastings, 2009), les questions (i) du lien de causalité entre ces facteurs, ainsi que (ii) de l’identification des processus cognitifs par lesquels l’exposition incidente à des stimuli en lien avec l’alcool impacteraient les attitudes implicites (i.e. évaluations survenant de manière automatiques) et par là la consommation d’alcool, restent ouvertes.

Nous nous sommes concentrés ici sur l’influence des processus d’autocontrôle pour leur validité écologique ; un individu étant susceptible, au quotidien, d’être (i) chroniquement épuisé cognitivement et (ii) la cible de multiples pressions extérieures et demandes de l’environnement qui vont venir affaiblir ces ressources d’autocontrôle. Nous faisons l’hypothèse que les individus en situation d’épuisement cognitif seraient donc moins sensibles à l’exposition incidente à des stimuli publicitaires. Plus précisément, c’est la disponibilité de ressources d’autocontrôle qui viendra moduler l’apprentissage évaluatif vis à vis de l’alcool.

Nous avons dans un premier temps mis cette hypothèse à l’épreuve sur des stimuli en lien avec l’alcool présentés dans un contexte relativement appauvri, en étudiant l’influence des processus d’autocontrôle sur une procédure de conditionnement évaluatif. Deux premières études ont permis de montrer une influence des mécanismes d’autocontrôle sur (i) l’effet de conditionnement évaluatif sur les attitudes implicites vis à vis de l’alcool (étude 1, 2 et méta-analyse) et (ii) la proportion de paires de stimuli mémorisés (étude 1).

Dans un second temps, nous avons testé notre hypothèse lorsque les stimuli sont présentés dans un environnement plus complexe. Trois études sur l’influence du parrainage dans le sport ont été menées, dans lesquelles nous observé un effet de l’exposition au parrainage sur la formation d’attitudes implicites (études 3, 4 et 5 et méta-analyse), pouvant être expliqué par un traitement involontaire (étude 4) et basé sur un effet de fluence perceptuelle plutôt que de conditionnement évaluatif (étude 5 et méta-analyse) Enfin, deux études sur la représentation de la consommation d’alcool dans les films et les séries télévisées ont permis de mettre en évidence un effet d’apprentissage évaluatif indépendant de l’association avec le soi (étude 6), et que cet effet d’apprentissage dépendait de processus contrôlés (étude 7). Dans l’ensemble, l’influence du parrainage sur les attitudes implicites semble s’exercer par un effet de simple exposition, tandis que l’influence de la représentation de l’alcool dans les films et séries télévisées semble davantage s’exercer par conditionnement évaluatif.

Ce séminaire est ouvert à tous, mais afin d’en faciliter l’organisation, je vous remercie de bien vouloir m’informer de votre venue à l’adresse ci-contre : secretariat-LPS@psychologie.parisdescartes.fr

About the author:

Logo Université Paris Descartes

Back to Top